le_train_de_5h50C'est la première fois que je lis ce genre de livre, érotique, on peu le dire, même un peu plus, mais heureusement sans jamais tomber dans le vulgaire, malgré quelques détails chavirants et surprenants (la chaussette!).
C'est l'histoire d'une passion folle pour l'un, déraisonnable pour l'autre, mais qu'importe, d'une envie de l'autre qu'on ne connaît pas, comme ça par pur plaisir physique, mais comme les circonstances pratiques ne s'y prêtent pas, ils vont se contenter de "jouer", par pur plaisir érotique.
Le livre est très court, écrit gros, se lit en 1 h ou 2, mais c'est suffisant pour nous mettre en émotion, vivre avec eux le manque, l'absence, le désir de l'autre, cet inconnu qui est déjà quelqu'un pour nous, l'attente de le revoir, et l'instant où je cite Leny Escudero :
"Puis tout s'est arrêté, tout à cessé de vivre
Suspendu au moment, où je t'ai reconnu
Mon Dieu, qu'il était triste, ce triste quai de gare..".
C'est émouvant, crispant, envoûtant.. et on reste sur sa faim. Cela dit, c'est mieux ainsi... ça aurait pu déraper. ©©©